Le contenu de ce blog est le reflet de mon cheminement dans la pratique de la pédagogie Montessori et n'engage que moi.
Il ne saurait se substituer à une formation de qualité.
Toutes les photos et les textes sont ma propriété. Nul n'est autorisé à les utiliser sans mon autorisation expresse.

vendredi 25 février 2011

Derniers jours avant les vacances


Le retard s’étant accumulé sur le blog, voici un résumé en images des derniers jours avant les vacances.



 Atelier du jeudi.


Ecriture avec l’alphabet mobile: Pauline se délecte de pouvoir écrire seule des mots de la 1ère dictée muette; A-L écrit phonétiquement «serpent» et s’essaye au long «parasol» de la 2ème dictée muette. Quant à J, dans sa période Zorro, après «cheval» et «cavalier» il continue avec «surgit de la nuit»!


Clémence met la dernière touche à sa 1ère version de la table de Pythagore en perles (elle la refera de 3 autres façons). Un magnifique tapis de perles!

mardi 22 février 2011

Encore un mardi


Comme la semaine dernière, le mardi est un bon jour! 

Je suis particulière contente parce que Tommaso commence à se «normaliser». Jusqu’à présent, il avait besoin de beaucoup de sollicitations pour prendre une activité et attendait beaucoup que je lui fasse de nouvelles présentations. Hier, après la ligne, il avait vraiment du mal à démarrer, malgré mon aide. Comme tout le monde s’était mis facilement au travail sauf lui, j’ai fini par le laisser tranquille. l’environnement des enfants au travail a suffi à lui donner l’impulsion pour commencer à choisir une première activité (Clémence est même venue lui proposer de l’aider à choisir!).

Ce matin, j’avais en tête 2 présentations à lui faire et me demandais si j’allais lui présenter rapidement ou attendre un peu. Alors que j’étais sur le point de l’appeler, il a fini par choisir une activité et en a enchaîné plusieurs à la suite avec beaucoup de sérieux, reprenant même «laver le miroir» que je lui avais présenté la semaine dernière mais qui m’avait semblé pas très pertinent au regard de la difficulté qu’il a éprouvé à essuyer le blanc de Meudon. Comme quoi!

Liv aussi se «normalise». Hier et aujourd’hui, elle a réussi a choisir et enchaîner seule plusieurs activités. ce ne sont pas les plus en pointe de son panel d’activités, mais c’est un sacré progrès! Espérons que cela résistera aux vacances qui s’annoncent.

Clémence, aujourd’hui, a filé dans la classe dès la dernière bouchée du petit déjeuner avalé. A 8h15, elle démarrait son contrat. Au moment de la ligne, elle avait fini toutes ses activités de Langage et Calcul!

Mais voici des images:






Bon anniversaire Clémence!


6 ans aujourd’hui! Déjà, comme le temps passe vite!
Evidemment, nous avons célébré cela sur la ligne: la bougie-soleil au centre, Clémence-porte-Terre sur la ligne, les enfants autour et moi qui raconte la vie de Clémence avec des photos.
Au bout de 6 tours de soleil, Clémence s’est arrêtée, nous lui avons souhaité un bon anniversaire et au lieu de chanter, j’ai proposé d’offrir à Clémence un joli silence pour penser à cette nouvelle année qui commence. Les enfants n’ont pas trouvé cela bizarre du tout et ont joué le jeu avant de se grouper autour d’elle pour regarder les photos.


lundi 21 février 2011

Ce lundi


Ce lundi, tout le monde était bien fatigué pour commencer la semaine. Pourtant, ça ressemblait à ça:


Et puis, à la fin de la séance, Pauline, Liv et Eloïse ont travaillé ensemble la 1ère dictée muette et ont même écrit ensemble un mot de la 2ème. Chouette lundi!


Fierté


Après l’avoir délaissé, Pauline a repris le cadre des noeuds, ces derniers temps. Il a fallu que je vienne près d’elle pour la rassurer. J’ai remontré un noeud. Les gestes de Pauline étaient lents, cela demandait un effort de réflexion...
Et puis cet après-midi, la fluidité du geste était là, et la joie de faire presque aussi bien que les grands se lisait sur son visage.

video

Clochettes


En ce moment, Clémence est très intéressée par la musique. elle essaye d’apprendre des petits bouts de mélodie au piano et travaille régulièrement ses clochettes.
La voici en train de travailler les 8 paires de clochettes ensemble. Elle a fait de nombreux progrès même s’il y a parfois encore de petites erreurs (ici, une confusion entre si et do) et elle commence à reconnaître certaines notes. Voici une film un peu long mais qui montre bien tout le processus de la mise en paire et comment l'auto-correction finale lui permet de retrouver l'inversion de paires et de se corriger.

video

Les clochettes sont parfois utilisées juste comme instruments de musique. Je les utilise parfois pour chanter sur la ligne et l’autre jour, Clémence a spontanément joué «do ré mi, la perdrix» sur les clochettes, plusieurs fois de suite. J’avais l’appareil, J’ai enregistré.

video


vendredi 18 février 2011

Le soin de l'ambiance


Partout, dans tous ses livres, Maria Montessori le répète: le 1er devoir d’une éducatrice est de prendre soin de l’ambiance. Cela peut paraître bassement matérialiste, c’est simplement bien observé. 
Elle nous dit que tout doit être propre, clair, brillant, ordonné, comme neuf. Evidemment, cela n’est pas toujours possible, mais il est vrai qu’un matériel poussiéreux, sale, tâché ou trop endommagé ou mal mis en valeur est généralement délaissé par les enfants.
Tous les jours, donc, nous devons nous préoccuper de notre ambiance: bien sûr balayer, aspirer le sol puis remettre le matériel à sa place mais aussi vérifier que les éponges sont humides, qu’il y a la juste quantité d’eau dans les bouteilles et les carafes, que le blanc de Meudon n’a pas séché, qu’il y a des chiffons propres... Bref, éviter autant que possible que l’enfant doive venir nous chercher parce qu’il lui manque quelque chose sur son plateau.
En ce qui concerne le rangement, il faut vérifier que la tour, l’escalier, les barres sont en ordre, vérifier que les blocs des cylindres sont correctement placés (le cylindres large à gauche), penser à ouvrir binôme et trinôme pour voir s’ils sont correctement remontés, refermer les cadres qui le nécessitent (les noeuds, notamment), vérifier que les plateaux de vie pratique sont dans le bon sens, que les ustensiles (cuillères, pinces...) sont placés au bon endroit pour être facilement manipulés etc...

Ça, c’est le soin de tous les jours. Mais, progressivement, les enfants sont intégrés à ce soin quotidien de l’ambiance. A la fin de la séance, chacun a un petit «service» à faire: balayer, épousseter un matériel, ranger les tables et les chaises, ranger les animaux de la ferme, ramasser ce qui traîne, donner un coup d’éponge sur les tables, vérifier la propreté et le rangement du chevalet et du meuble à bassines...
Les enfants sont généralement ravis de participer et cela les responsabilise par rapport à la classe qui devient vraiment leur lieu.

Et puis, tous les vendredis, j’ai pris l’habitude de faire un ménage plus poussé. Dès le dernier enfant parti,  c’est mon petit rituel, parfois avec un peu d’aide des filles:
  1. -toutes les éponges sont retirées et mises à laver 
  2. -toutes les bouteilles et carafes sont vidées. Tout ce qui contient de l’eau ainsi que les pipettes et les porte-savon à ventouses sont trempés dans l’eau chaude vinaigré: c’est rapide, écologique et radical pour avoir une verrerie impeccable. En prime, mon évier ressort complètement propre!
  3. -Je retire tous les torchons, chiffons, tabliers, serpillière, nappes, sets de table, toiles enduites sales et je les mets à laver. J’en profite pour laver les torchons et serviette de la famille.


Ceci fait, je dégage au maximum le plancher en entassant tout ce qui peut l’être. Toutes les corbeilles, les tableaux, les tapis qui sont par terre ou contre les murs sont enlevés. Je sors les tapis rangés le long des étagères pour mieux aspirer et donner un bon de serpillière.

Ça c’est le minimum syndicale de chaque semaine. En plus, chaque semaine, je me concentre sur un point plus particulier: le dessous des étagères, le chevalet de peinture, le lavage des tables, le dépoussiérage poussé des plateaux de vie pratique... 
Quand tout cela est fait et que la machine tourne. je suis enfin en week-end!


Fana des multiplications

 `
Clémence a terminé la 2ème étape de la mémorisation de la multiplication (utilisation de la planche à trous avec les perles mais avec les combinaisons tirées aléatoirement).
Nous sommes passées à la 3ème étape qui est assez rapide. Elle permet de comprendre la commutativité de la multiplication.
J’ai d’abord fait faire 4 X 3 et 3 X 4 puis 5 X 3 et 3 X 5 sur la planche à trous avec les perles. Clémence a constaté que le résultat des couples d’opérations était le même. je lui ai fait remarquer que les rectangles formés par les perles étaient les mêmes mais ne se présentaient pas du même côté.




mardi 15 février 2011

Mardi tranquille et studieux


Notre mardi matin est vraiment très intéressant: tous les enfants présents étaient dans la classe le lundi aussi. Ils sont donc «dans le bain», je sais où ils en sont, donc, pour moi, c’est très détendu, je n’ai pas le stress de profiter à tout prix de leur passage pour avancer un peu. Le mardi, donc, je fais très peu de présentations, j’observe beaucoup et travaille avec les enfants sur des leçons en cours. Le meilleur moment de la semaine, pour moi, et qui ressemble le plus à ce que j’imagine du travail au long cours sur la semaine dans la classe.







Epidémie de volumes bleus


Cet après-midi, Pauline a commencé à prendre les Volumes Bleus seuls avant de me demander le plateau de farine.


Ensuite, c’est W. qui m’a demandé la farine pour les volumes


Et après le départ de W. c’est Clémence qui a voulu le refaire. J’en ai profité pour travailler avec elle la notion d’arrête.


lundi 14 février 2011

Mésange


La mésange charbonnière est notre animal de la semaine. Un choix particulièrement adapté à la période que nous en voyons et entendons souvent depuis la classe. A la fin du récit, nous avons écouté le chant de la mésange sur un disque, ainsi que celui du rouge-gorge et du merle, que nous entendons aussi en ce moment.
Comme les enfants raffolent du coloriage, j’ai proposé 2 coloriages trouvés sur le site du journal Pouyo et réduits de moitié. Pour une fois, les enfants étaient tenus de respecter le code des couleurs indiqué sur la feuille. Car il s’agissait de colorier une mésange (bleue ou charbonnière) et non un oiseau imaginaire.
Beaucoup d’enfants ont joué le jeu du coloriage guidé. Ceux qui voulaient colorier avec des couleurs libres ont fait l’effort de décalquer le modèle de l’oiseau.


Le 2ème jour, sur la ligne, nous avons révisé le vocabulaire de l’oiseau avec le puzzle et le matériel de nomenclature (le vocabulaire avait été déjà donné lors du récit sur la poule en décembre). Puis nous ordonné ensemble une série d’images séquentielles montrant la reproduction de la mésange (construction du nid, couvaison, éclosion, nourrissage, envol)


Cylindres en série


J. aime beaucoup travailler les cylindres colorés. Son travail a inspiré Pauline qui s’est mise à travailler avec 2 boites. Dès qu’elle en a eu la possibilité, Clémence a repris ce matériel a son tour.


samedi 12 février 2011

Arche romaine


Ce joli matériel en bois est arrivé récemment à la maison avec une commande de matériel. Il permet à l’enfant de s’approprier le principe de la construction en arche. Comme dans l’Antiquité, l’enfant va construire une ouverture voûtée à l’aide d’un cintre de bois.
Les différentes pièces sont ajustées et ont une place précise que l’enfant doit retrouver. Quand tout est en place, un ingénieux mécanisme permet de retirer le cintre et de constater que la voûte tient et peut supporter une charge très importante.
J’ai montré ce matériel ce samedi à Clémence qui l’a ensuite montré à sa soeur.





Pauline est en admiration devant sa soeur...

vendredi 11 février 2011

Petites mains au travail


Un petit zapping de la semaine écoulée sous forme de portfolio des images des mains des enfants au travail:

Introduction du plateau de sable dans la classe (actuellement rempli de couscous, il va falloir trouver mieux!) 

 Introduction du matériel de poinçonnage.

 Remarquez la position détendue de Liv!

 Un tout petit découvre les cylindres.

 Une petite fille muscle sa main déficiente en transvasant de l’eau à l’éponge.

 Clémence essaye la nouvelle table de Pythagore

 Thérèse caresse les cercles puis les volumes bleus avec une remarquable concentration


Puis elle touche les lettres avec application et jubilation.