Le contenu de ce blog est le reflet de mon cheminement dans la pratique de la pédagogie Montessori et n'engage que moi.
Il ne saurait se substituer à une formation de qualité.
Toutes les photos et les textes sont ma propriété. Nul n'est autorisé à les utiliser sans mon autorisation expresse.

mercredi 1 décembre 2010

Chaîne de 1000 pour Maia


La semaine dernière, Maia a découvert les petites chaînes. Et comme elle ne vient régulièrement que depuis peu de temps, je me suis aperçue qu’elle avait vu le cube de 1 000 avec sa maman mais pas la chaîne de 1 000.
Quand Maia a réalisé que la grande chaîne dorée qui pendait sur l’étagère de mathématiques était constituée de 1 000 perles, elle a été fascinée. Il était trop tard pour la lui présenter mais je lui ai promis de la faire aujourd’hui.
C’est ce que nous avons fait pour sa plus grande joie. L’occasion de constater que même une excellente élève du système classique et qui a pourtant eu l’occasion de manipuler un peu les perles s’emmêle encore un peu les pinceaux avec les centaines en CE1 alors que l’enfant Montessorien en a généralement terminé vers 5 ans. 
C’est qu’en CP, on ne va pas plus loin que 100 (et encore, le nom des dizaines n’est pas toujours bien maîtrisé) ce qui fait que le système décimal est «saucissonné» sur 2 ans et que les enfants ont du mal à en percevoir sa cohérence. En Montessori, on va directement à 1 000 ce qui permet à l’enfant de voir 3 passages d’une catégorie à l’autre (unités-> dizaine, dizaines->centaines, centaines-> milliers). Il y a suffisamment de répétition pour que  le système soit compris. En s’arrêtant à 100, les programmes officiels pensent simplifier le travail de l’enfant. En réalité, c’est plutôt le contraire...



video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire