Le contenu de ce blog est le reflet de mon cheminement dans la pratique de la pédagogie Montessori et n'engage que moi.
Il ne saurait se substituer à une formation de qualité.
Toutes les photos et les textes sont ma propriété. Nul n'est autorisé à les utiliser sans mon autorisation expresse.

vendredi 11 février 2011

Heures sup'


Après nos ateliers du vendredi, nous avons goûté avec des amis puis fait une belle promenade à vélo. Nous sommes revenues vers 19h et au lieu de filer au bain, les filles sont allées dans la classe et se sont mise à travailler avec le matériel sensoriel. Clémence a pris la Tour et l’Escalier avant de travailler les blocs des cylindres en aveugle. 
A ce propos, il est intéressant de noter que le travail en aveugle sur les blocs des cylindres n’était absolument pas prévu par Maria Montessori au départ, puisqu’il s’agit de matériel de discrimination visuelle. Mais ce sont les enfants qui ont eu l’idée de les travailler ainsi alors que le travail purement visuel était dépassé. Il faut dire que le sens tactile est tellement utilisé dans la classe qu’il n’est pas étonnant que les enfants aient eu envie de le faire. 
Par le passé, Clémence avait également essayé (avec succès!) la Tour rose en aveugle et le binôme en aveugle. Et on se rend compte en parcourant les blogs ici et là, que ces initiatives ne sont pas isolées. Une fois que l’enfant a découvert le plaisir et le défi de «voir avec le bout de ses doigts», il se cherche spontanément des nouveaux supports de défi dans la classe.

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire