Le contenu de ce blog est le reflet de mon cheminement dans la pratique de la pédagogie Montessori et n'engage que moi.
Il ne saurait se substituer à une formation de qualité.
Toutes les photos et les textes sont ma propriété. Nul n'est autorisé à les utiliser sans mon autorisation expresse.

lundi 8 novembre 2010

La boîte de grammaire de l'adjectif


Ce matériel ne m’a pas été présenté en formation. Il a été remplacé par un autre, intéressant lui aussi, mais ma lecture de la Pédagogie Scientifique m’a poussée à essayer ce matériel qui me semble assez complémentaire de celui que j’ai déjà.
J’ai commencé par la boite de l’adjectif car il correspond au point où j’en suis avec une petite fille en ce moment et, en plus, il m’a semblé qu’il pourrait être intéressant pour Clémence aussi.
L’exercice consiste en 4 séries de cartes comportant chacune 2 (ou 3) groupes nominaux. Sur chaque carte, le nom est le même, seul l’adjectif change. Dans la première série, les adjectifs sont des adjectifs de couleurs: la tablette rose, la tablette grise; le cube rose, le cube bleu etc..
Dans la deuxième, des adjectifs de taille: le petit cube, le gros cube; le cylindre haut, le cylindre bas...
Dans la troisième, des adjectifs sensoriels divers: la note aigüe, la note grave; l’eau incolore, l’eau colorée.
Dans la quatrième, des adjectifs relatifs à la géométrie: le triangle scalène, le triangle isocèle, le triangle équilatéral; l’emboîtement circulaire, l’emboîtement triangulaire...




Ensuite, il recompose chaque groupe à l’aide des cartons-mots (articles, noms, adjectifs). Pour chaque série, il n’y a qu’un seul carton par mot. Ainsi, pour reconstituer «la barre longue» et «la barre courte», l’enfant réutilise les cartons «la» et «barre». Il ne change que l’adjectif entre les deux. Ainsi, il prend conscience qu’en changeant simplement l’adjectif, on obtient un objet différent alors que le nom est toujours le même.

L’enfant peut également placer les symboles sur les cartons. Personnellement, j’ai introduit une grosse différence avec les boites de grammaires originale: la couleur des cartons. En effet, la couleur des cartons et celle des symboles ne se recoupent pas. On retrouve le noir pour le nom et le rouge pour le verbe, mais les couleurs de la préposition et du pronom sont inversés entre les boites et le symboles, l’article et l’adjectif sont sur une déclinaison de marron et non de bleu...
Bref, tout cela m’a semblé manquer de cohérence, j’ai donc gardé la couleur des symboles pour mes cartons.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire